Maladie incurable, 1 an plus tard.

Mis à jour : nov. 17

Autour de ces dates-ci, l’an dernier, ma vie à complètement changée. Ma vie a été bousculée, frappée de plein fouet par une p’tite pile de briques, retournée dans tous les sens. Bref, j’ai reçu une nouvelle que je ne pensais certainement pas recevoir de si tôt. Une nouvelle que, en fait personne, je crois, n’est prêt à recevoir. Jamais.


J’ai découvert que je cohabite avec une maladie incurable; la Sclérose en plaques. (Si tu veux en savoir plus sur les circonstance de mon diagnostique, vas lire cet article.)




J’ai peine à croire qu’il y a 1 an de cela, je plongeait dans une p’tite spirale un peu sombre de stress et de bouleversements qui m’a fait passer plusieurs heures à l’hôpital et plusieurs autres chez moi, incapable de faire grand chose… Mais, voilà, ça fait un an et je crois qu’un petit bilan de cette année haute en couleurs/émotions/revirements/anxiété/mouvements/amour s’impose. J’en ai appris des choses cette année. J’en ai retenue, des leçons. J’en ai travaillé, des parties de mon être que je n’avais jamais travaillées avant… Voici donc les 4 enseignements sur lesquels j’ai atterri bien malgré moi, et que j’ai que j’ai envie de partager.


1. Nous sommes des êtres bien plus puissants que nous en avons l’air.


Parfois, pour certains cas et afflictions, j’ai l’impression que la médecine est une science très inexacte et souvent fataliste, alors qu’elle n’aurait pas à l’être. Particulièrement en ce qui à trait aux maladies auto-immunes, comme la Sclérose en Plaques, par exemple, la médecine traditionnelle et la neurologie sortie tout droit des livres suivent des protocoles définis et bien peu personnalisés. Mon expérience, jusqu’à maintenant, avec une neurologue bien intentionnée, a été totalement dépourvue d’espace pour l’exploration, les essais et le côté fonctionnel et holistique de la médecine. On m’a tout de suite dit que, vraisemblablement, selon mes trop nombreux symptômes, je n’avais d’autres choix que de me laisser dépérir et voyager tranquillement vers la chaise roulante. On m’a aussi prescrit de la chimiothérapie au plus vite.


Par contre, en faisant mes propres recherches, j’ai trouvé de l’information différente qui m’a REDONNÉ DU POUVOIR! Je crois fermement que ce pouvoir, on l’a tous, peu importe notre situation physique, mentale ou émotionnelle. Nous avons tous des paramètre de nos vies que nous pouvons contrôler et qui ont des effets très directs sur notre bien-être, qu’on soit aux prises avec la SP, le diabète, de l’embonpoint, des problèmes articulaires ou des afflictions cardiaques. Notre alimentation, notre sommeil, notre degrés de stress et d’activités physiques et nos réactions à notre environnement sont des points pivots autour desquels notre bien-être découle. Nous sommes puissants. Nous avons du pouvoir. Plus qu’on le pense.


2. La résilience est la clé de l’évolution


L’annonce d’un diagnostic aussi définitif fait ressortir plusieurs côtés de notre personnalité dont, peut-être, nous ignorons l’existence tant que nous ne sommes pas confrontés à des situations du genre. Je ne savais pas que la résilience faisait partie de mes attributs. Atterrir nez à nez avec la mort (parce qu’inévitablement, c’est ce que le mot incurable évoque, qu’on le veuille ou non) m’a fait prendre conscience de mon habileté à trouver le beau dans le laid et transformer la pile de briques en escaliers pour remonter.


Je crois que c’est ici qu’elle se trouve, la clé de l’évolution. La clé qui nous fait renaître de nos cendres et atteindre des sommets plus hauts, en passant par les recoins les plus vulnérables et proches du cœur de notre être. La résilience. Cultiver cette qualité immense en vaut certainement la chandelle, car c’est quand on est plongé dans la tourmente et que l’on sait reconnaître les ressources que nous avons pour en sortir que le vent tourne.


3. Trouver un sens est plus important que trouver le bonheur


Le bonheur, c’est beau. C’est lumineux et c’est important. Malheureusement, il est impossible de le cultiver 100% du temps. Il y a et aura toujours des obstacles au bonheur, que ce soit des obstacles physiques, émotionnels, mentaux, relationnels, météorologiques, etc! Le bonheur PEUT se trouver partout, même dans les plus petites choses, mais il n’est pas garanti. Il peut être compromis, par l’annonce d’une maladie incurable, par exemple.


Je réalise maintenant qu’une des choses qui m’a grandement aidée à naviguer à travers tout ça, jusqu’à maintenant, n’est pas de rechercher à être heureuse à tout prix. Plutôt, j’essaie de TROUVER UN SENS à tout ça. J’essaie de trouver une direction à prendre à travers cette épreuve de longue haleine. J’essaie d’en relever les enseignements, les leçons, les pépites de positivisme et d’opportunités qui se cachent sous le couverts du “désastre”. En trouvant un sens au “malheur” on trouve aussi un sens à notre vie et ça, je crois, c’est bien plus important que de trouver le bonheur pur et extérieurement immuable.


4. Nos barrières ne nous définissent pas


Les barrières qui entravent notre route et nous rappellent que la vie est tout sauf un long fleuve tranquille ne nous définissent pas. Je ne SUIS PAS la Sclérose en Plaques. Tout comme vous n’êtes PAS le diabète, l’infertilité, l’handicap physique, le problème cardiaque, l’arthrite ou quoi que ce soit d’autre. Nous ne sommes pas les conditions qui nous affectent. Peu importe nos conditions, notre âme, elle, est toujours là. Notre essence, unique à nous, est toujours là. Ce n’est pas parce que le cœur fait défaut que son essence disparaît. Un cœur mal en point est toujours capable d’amour, de compassion, de gratitude.


Je n’ai pas la Sclérose en Plaques. Je suis actuellement atteinte de Sclérose en Plaques. Je vibre avec elle, je cohabite avec elle, j’apprends à être au-dessus d’elle. Mais, je ne suis pas ma condition. Comme un arbre, je prends racine ou je suis et je grandis, je me déploie, je fleuris, avec la Sclérose, pas malgré la Sclérose.


Avez-vous aussi des barrières qui tentent de vous définir? Comment naviguez-vous le monde avec celle-ci?


Je vous envoie toute la compassion et la lumière possible, peu importe votre situation actuelle.


Câlins,

Andy L.


  • Grey Instagram Icon
  • Grey Facebook Icon
  • YouTube

© 2020 Fièrement créé par Andy L. avec Wix.com